Marche de Yennayer à Tizi Wezzu : Un autre militant toujours séquestré

TIZI WEZZU (SIWEL) — Il s’agit de Nabil Bousskin, qui se déplace chaque année d’At Wertiran (Setif) à Tizi-Wezzu pour participer aux marches de Yennayer et du 20 Avril !

Parce qu’il serait monté sur un panneau publicitaire pour faire flotter le drapeau kabyle encore plus haut que les milliers de guirlandes du symbole de l’occupation algérienne en Kabylie.

Juste la fin de la marche, lui et son ami ont été tabassés par la flicaille coloniale algérienne.
Son ami a retrouvé sa liberté mais Nabil demeure toujours séquestré

La mobilisation est de mise quand on sait que Nabil Bousskin est tel ce porte-drapeau qui, sur le champ de bataille, permet de galvaniser les hommes. Il est celui dont la mission principale est de sauvegarder l’emblème national kabyle, au péril de sa vie.

Il fut un temps où, en ultime recours, le porte-drapeau peut être amené à brûler, à enterrer ou encore à découper l’emblème de son régiment pour éviter le déshonneur que représente sa perte en laissant l’ennemi s’en emparer.

Il passerait demain devant le procureur de leur république…

#Yennayer2968_TW #KabylieIndépendante

wbw
SIWEL 122308 JAN 18

Partager ceci...