TIZI-OUZOU (SIWEL) — Lors d’une visite de travail à Ighil Imoula, le Président de l’Assemblé populaire de Wilaya (APW) de Tizi-Ouzou M. Mahfoud Belabbès, a pris de court le Wali en lui indiquant devant une foule nombreuse que Bouteflika finira un jour par quitter le pouvoir.

 

Le Wali de Tizi-Ouzou était en visite dans la région d’Iwadhiyen (Ouadhias), plus exactement à Ighil Imoula, un haut lieu historique.

Le Wali a visité le musée du village dédié au révolutionnaire Ali Zammoum. Un lieu de mémoire où a été rédigée la proclamation du 1er novembre 1954. Une occasion aussi pour le premier magistrat de la wilaya de procéder à la cérémonie de branchement au gaz de ville du village d’Ighil Imoula, dans la commune de Tizi N’Tlata, dont le premier foyer n’est autre que la maison d’Ali Zammoum.

Lors de sa prise de parole et répondant à une question d’une journaliste de l’ENTV, la veuve d’Ali Zammoum dira « vive Bouteflika, non parce qu’il est président, mais il a redonné à cette terre un nouveau souffle après des années de terrorisme. Ce sont les députés, notamment ceux du FLN qui ont tout bouffé, nous devons nous unir contre l’injustice ».

Un « tahya Bouteflika » qui n’était pas du goût du P/APW de Tizi-Ouzou Mahfoud Belabbès qui dira, en face même du Wali, que « Bouteflika finira par partir, s’il le veut ou non, monsieur le Wali », avant d’être joint par un autre militant du FFS pour signifier à la veuve Zammoum qu’elle a été victime de manipulation.

Selon nos informations, c’est une journaliste de la télévision algérienne qui aurait demandé à la veuve d’Ali Zammoum de dire un mot sur le président Bouteflika. Lors de cette visite, un autre branchement symbolique a été fait dans la région, notamment à Ath Si Youcef, puis dans la région de Drâa Ben Khedda.

tt
SIWEL 232117 FEV 11

Partager ceci...