PRETORIA ( SIWEL) — Le comité des médiateurs de l’Union africaine (UA) sur le conflit en Libye, composé de cinq chefs d’Etat ( Mauritanie, Afrique du Sud, Congo, Mali et Ouganda), s’est réuni ce dimanche en Afrique du Sud. Le comité se dit inquiet et a noté la catastrophe humanitaire causée par la crise libyenne et appelle à un cessez-le-feu.

 

Libye : le comité des médiateurs de l'Union africaine appelle à une pause
Le comité par la voix de Ramante Lamamra, commissaire pour l’Union Africaine a appelé les parties libyennes à commencer un dialogue national visant un cessez-le-feu, une réconciliation nationale amenant une transition vers une démocratie. Il a appelé à un arrêt des bombardements de l’ OTAN et l’observation d’une pause humanitaire.

La réunion du comité des médiateurs intervient juste avant le 17e sommet de l’Union africaine qui se tiendra à Malabo, en Guinée-équatoriale, du 30 juin au 1er juillet prochain; à un moment où la crise libyenne divise de plus en plus les pays du continent africain.

uz
SIWEL 270725 JUIN11

Partager ceci...