Actualité

Lettre ouverte de Ferhat Mehenni à Emmanuel Macron à la veille de sa visite en Algérie

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
LA PRÉSIDENCE

 

Lettre ouverte à Son Excellence, Monsieur Emmanuel Macron
Président de la république Française

Excellence ,

Vous vous rendez en Algérie où vous suscitez autant d’espoirs que d’interrogations chez les peuples qui s’y trouvent muselés. La dictature qui y sévit a enterré toutes les promesses de liberté et de démocratie pour lesquelles les « Algériens » avaient pris les armes, de novembre 1954 à mars 1962 contre le colonialisme.

Ceux qui seront vos partenaires politiques du jour ne sont autres que les pires ennemis de la France et de ses valeurs. Incompétents et arrogants, cultivant la corruption et l’arbitraire, ils ont ruiné le pays. L’Algérie est en faillite. La planche à billets y contribue à l’effondrement de ce qui reste de l’Etat.

L’impossible succession d’un autocrate moribond à la tête de l’Etat illustre  toute l’impasse dans laquelle le pays se retrouve après 55 ans d’errements criminels. En dehors de la répression, surtout contre les militants du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, aucun service digne de ce nom ne fonctionne.
Le tableau peut vous paraître sombre mais l’avenir qu’il annonce le sera davantage.

Votre visite pourrait être dictée par des inquiétudes qui sont fondées et l’Anavad les partage. Sur ce bateau voguant à vue et qui va droit vers sa perte, la Kabylie reste la seule barque de secours. Elle a les compétences et les moyens de stabiliser l’environnement algérien en disposant de son propre État souverain.

Un Mémorandum pour l’autodétermination du peuple kabyle vous à été envoyé dans ce sens  comme il a été adressé aux cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU.

La solution d’avenir est là. Elle tient à la réaffirmation par la France du droit de la Kabylie à son autodétermination. Cela rendra service aussi bien aux autres peuples prisonniers de l’Algérie qu’à leurs voisins afro-méditerranéens.

La Kabylie respecte la France dont elle attend une attitude similaire. Pour mieux préparer un avenir de coopération multiforme il serait bon que votre visite soit ponctuée par un geste auquel, jusqu’ici l’Algérie s’opposait : la réouverture des CCF de Tizi-Ouzou et de Vgayet (ex Bougie). À cet effet, il est bon de rappeler que les dizaines de milliers de candidats au test de connaissance du français ayant récemment défrayé la chronique à Alger, étaient des Kabyles dans leur écrasante majorité.

En souhaitant que votre voyage soit couronné de succès au bénéfice de nos peuples et non de la dictature à laquelle vous n’apportez pas votre caution, je vous adresse les salutations de l’Anavad, le gouvernement provisoire kabyle.

Exil (France), le 04 décembre 2017

Mas Ferhat Mehenni,
Président du Gouvernement provisoire kabyle en exil

SIWEL 042337 DEC 17 UTC

Partager ceci...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut