LES VILLAGES KABYLES DE BOUMERDÈS CÉLÈBRENT YENNAYER

BOUMERDES (SIWEL) — À l’instar des villages des wilayas de Tizi Wezzu, Vgayet et autres, de nombreux villages kabyles de la préfecture de Boumerdès ont organisé plusieurs fêtes et activités, de tous genres, à l’occasion de la célébration du nouvel an amazigh « yennayer », pendant la période allant du 10 au 12 janvier 2021 dernier.

Ainsi, à Imathoussen, village kabyle appartenant à la commune de Chabet El Ameur, plusieurs activités culturelles ont été organisées par les associations du village pour marquer l’événement. À la veille de Yennayer, des jeunes ont érigé un magnifique « ⵣ » amazigh, au niveau de l’une des placettes de leur beau village, un fait qui a été célébré à coup de pétards et de fumigènes, à minuit, affirmant par ce geste leur attachement indéfectible à leur identité millénaire kabyle.

À Tiza, village appartenant à la commune kabyle d’Ammal, se trouvant au Sud de la wilaya de Boumerdès, lauréat du premier prix du village le plus propre de la wilaya, en 2018, a organisé une très grande kermesse et un grand diner collectif, sous les drapeaux tricolores amazighs, en l’honneur des milliers de visiteurs qui sont venus des quatre coins de la wilaya, comme à l’accoutumée. Plusieurs activités artistiques et culturelles y ont été organisées à l’occasion.

À Ighil Guezdam, village se trouvant dans la commune de Laεziv, sise à l’Ouest de Boumerdès, les villageois ont tenu à marqué l’évènement en organisant un diner collectif familial et une plantation symbolique d’arbres fruitiers au niveau de leur village. « S’il n’y avait pas de Corona, tous les villages de Kabylie seront en fête pendant sept jours et sept nuits », affirme, avec un air ironique, Da Rabah, originaire de Ammal.

Youva Amazigh
SIWEL 152320 JAN 21

Partager ceci...