Injustice et inquisition

Les trois militants arrêtés à Tizi Wezzu ont été relâchés

VGAYET (SIWEL) — Tasedda, Taoues et Arezki, arrêtés en milieu d’après-midi devant la résidence de Bastos par la police coloniale, ont été relâchés vers 20h (heure locale).

Un rassemblement des étudiants rattachés à la coordination universitaire du MAK-Anavad a eu lieu devant le commissariat central de Tizi Wezzu pour exiger la libération des trois militants arrêtés.

La militante souverainiste Tasedda nous dira après sa libération qu’elle et ses camarades avaient été traités comme des criminels, pour le seul motif de porter un t-shirt au logo du drapeau kabyle, en précisant qu’après avoir refusé d’enlever leurs t-shirts, deux policières les ont forcés en les déshabillant au sein du commissariat, leurs t-shirts ont été confisqués.

nbb/wbw
SIWEL 151811 Apr 17

Partager ceci...
Les trois militants arrêtés à Tizi Wezzu ont été relâchés
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut