LES TRAVAILLEURS DE L’ENIEM SONT TOUJOURS EN GRÈVE

TIZI WUZZU (SIWEL) —   Les 1600 employés de l’Entreprise nationale des industries de l’électroménager (ENIEM) de Tizi-Ouzou, en grève depuis le mois de février dernier, campent toujours sur leur position et continuent à débrayer.

Ainsi, la date du 03 janvier 2021, annoncée comme premier jour de reprises des activités, par la Direction de l’entreprise, a été, pour les travailleurs, une occasion pour annoncer la poursuite de leur grève et réitérer leur revendications, qui ont été clamées haut et fort pendant la marche qui a sillonné la ville de Tizi-Ouzou le 26 décembre dernier, consistant à demander le départ du PDG de l’entreprise et de son staff dirigeant et l’annulation du chômage technique.

Le représentant du syndicat des travailleurs M. Ould Oulhadj Mouloud déclare, en démentant catégoriquement les informations, circulant dans la presse, disant que les travailleurs ont procédé à la fermeture de l’accès à l’entreprise : « Les travailleurs de l’ENIEM n’ont pas repris le travail et ne vont pas le reprendre jusqu’à la satisfaction de leur revendication ». « Les ennemis de la Kabylie sont derrière ce blocage qui dure depuis des mois, ils veulent saboter et mettre à genoux tout ce qui fait vivre les Kabyles », déclare, en colère, un employé dans ladite entreprise.

Youva Amazigh
SIWEL 061500 JAN 21

Partager ceci...