LES KABYLES ONT MARCHÉ À MAKOUDA POUR RÉCLAMER LA LIBÉRATION DE LOUNES HAMZI

MAKOUDA (SIWEL) —  Plusieurs dizaines de personnes ont organisé une marche, pendant la journée du 8 janvier 2020, à Makouda, commune se trouvant à l’Ouest de Tizi-Ouzou, malgré son interdiction par les autorités qui étaient représentées, sur les lieux, par plusieurs éléments du service d’ordre qui ont tenté, vainement, de l’empêcher au départ.

La détermination des manifestants indépendantistes à marcher, pour exprimer leur solidarité avec Lounès Hamzi, militant indépendantiste incarcéré depuis trois mois par le pouvoir colonial d’Alger, accusé, arbitrairement, d’atteinte à l’unité nationale et organisation d’un mouvement de rébellion, a réussi a drainé une foule, composée, cette fois-ci, de nombreuses femmes et enfants, venue des quatre coins de la Kabylie.

Ainsi, les militants indépendantistes de Melbou, d’Ait Ouaghlis et de Laaziv qui étaient nombreux à Makouda ont exigé, dans un rassemblement organisé après la marche, la libération inconditionnelle de Lounès Hamzi et la cessation immédiate de toutes les poursuites judiciaires des militants indépendantistes pour leurs opinions. La maman de Lounès Hamzi, qui a appelé, la veille, à la participation massive des femmes, était présente sur les lieux de la marche à côté de nombreuses d’autres qui l’ont soutenue. Après la fin de la marche, les manifestants se sont dispersés dans le calme promettant de rééditer l’action si Lounes Hamzi ne sera pas libéré.

Youva Amazigh
SIWEL 101300 JAN 21

Partager ceci...