TIZI-OUZOU (Siwel) — Des centaines d’étudiants de l’université de Tizi-Ouzou ont organisé dimanche un sit-in de protestation au niveau du campus de Bastos pour dénoncer le « décret numéro, 10-135 du 13 décembre 2010 fixant la grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération des fonctionnaires ».

 

Les étudiants ont également procédé au gel de tous les examens prévus pour aujourd’hui. Dans une pétition signée par les étudiants de plus de cinq départements (Technologie, Génie mécanique, Génie civil, automatique, électronique et électrotechnique), les étudiants contestent la « dévalorisation des diplômes d’ingénieur ».

Les revendications des étudiants sont, entre autres « l’annulation du décret numéro 10 -135, l’abrogation de l’équivalence du diplôme de Magister (Bac +7 au minimum) et celui de magister (Bac+5), la reconduction du droit d’accès aux grades de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour les titulaires du diplôme de magister, l’équivalence entre le diplôme de magister et celui de doctorat 3e cycle LMD ».

Une délégation des étudiants contestataires se rendra demain, lundi, à Alger pour déposer la pétition auprès du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Ces derniers font également savoir qu’une assemblée générale est prévue pour le même jour pour décider des suites à donner à leur mouvement de grève alors qu’« une action de rue n’est pas à écarter », ont-ils menacé.

kab
SIWEL 131810 FEV 11

Partager ceci...