Algérie coloniale

Les élections législatives coloniales : Les urnes refusées à Tuvirett

TUVIRETT (SIWEL) — Les tensions ont duré depuis la nuit dernière où des agents des autorités coloniales, accompagnés de services de police, ont essayé d’installer des urnes.

Les citoyens de Raffour et Haizer ont barré la route pour empêcher aux organisateurs des élections algériennes d’atteindre les bureaux de vote. Aujourd’hui, 04 mai, la police coloniale a essayé de forcer le passage des urnes dans ces deux localités et des émeutes ont éclaté. Quatre citoyens ont été arrêtés mais, d’après nos informations, ils sont libres au moment où nous publions ces lignes.

A Imcheddalen centre, Ath Oualbane, Saharidj, Ahnif, Chorfa, où des urnes ont pu être installées, les citoyens se sont rendus dans les bureaux de vote pour les récupérer et jeter des dizaines de milliers de bulletins de vote.

A signaler également que dans toutes ces localités, les commerçants ont, pour la quasi-majorité, baissé le rideau.


nbb
SIWEL 041529 May 17 UTC

Partager ceci...
Les élections législatives coloniales : Les urnes refusées à Tuvirett
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut