ENQUÊTE (SIWEL) — Il s’appelle Djamel, originaire d’At Ɛevd Lmumen, il a 21 et il est étudiant en première année anglais à l’université de Tizi-Ouzou. Hier, 03 février, à 22h30, un individu qu’il ne connaissait pas lui a planté un coteau dans le cœur suite à une légère altercation. Le jeune homme est décédé quelques minutes après.

 

Rien ne présageait un tel événement qui a ôté la vie à un étudiant sportif, sans histoire et apprécié, qui sort peu de son quartier (Axe Technicum) si ce n’est pour aller à l’université.

Djamel était avec son petit frère deux autres individus dans leur voiture familial. Ils roulaient dans la ville de Tizi Wezzu. C’est le petit frère de Djamel qui conduisait. Ils ont rattrapé une Clio 4 qui avançait lentement puis l’ont dépassée. Ce qui a généré de la tension entre les passagers des deux voitures et la Clio 4 a décidé de les suivre et de les « coller ».
Excédé, le petit frère de Djamel, qui conduisait la voiture, s’est alors arrêté et est sorti pour en parler au chauffeur de la Clio 4 et la discussion a commencé à chauffer entre les deux jeunes individus. Djamel sort alors de la voiture pour s’interposer et calmer les esprits.
Ils se trouvaient alors en face du portail secondaire du parc Tameghra, rue Kheloui Hocine.
C’est là que surgit de nulle part un individu, qu’ils ne connaissaient pas et qui a commencé à insulter tout le monde en leur ordonnant de quitter les lieux.

Djamel lui demanda alors de se calmer et d’arrêter de les insulter. Il n’en a pas fallu plus pour que cet individu sorte un couteau et le lui plante froidement dans le cœur. Il ne comptait pas s’en arrêter là vu qu’il a poursuivi les 3 autres jeunes qui étaient avec Djamel, dont le petit frère de ce dernier, pour les agresser. Ils se sont enfuis.

Le chauffeur de la Clio 4 a soulevé le jeune étudiant qui gisait sur le sol et l’a monté dans sa voiture pour l’emmener à l’hôpital mais le coup de couteau lui a été fatal.

Le criminel est connu pour être un voyou qui fait le « chikur » dans le coin. C’est un dealer de drogue et un multirécidiviste connu des autorités algériennes. Au moment où nous publions ces lignes, le criminel a disparu et n’a toujours pas été retrouvé.

Ce crime a plongé dans l’émoi toute la ville de Tizi Wezzu. L’enterrement de Djamel aura lieu demain, 05 février, au village d’At Ɛevd Lmumen.

nbb
SIWEL 042321 FEV 17
Partager ceci...