TIFRA (SIWEL) — Les récurrents bombardements de l’armée algérienne dans le massif de l’Akfadou ont bloqué le développement de l’élevage dans cette région où beaucoup de Kabyles songent à vendre leurs bêtes.

 

Les bombardements de l'armée algérienne en Kabylie menacent les éleveurs et les bergers
« Les hélicoptères qui bombardent près des villages et dans les montagnes environnantes constituent un danger pour nous. Ils viennent sans prévenir la population et lancent leurs missiles sur des zones de passage de bétail et de personnes. Ces opérations qui sont en réalité des manœuvres militaires doivent cesser car il n’existe aucun terroriste dans notre région », affirme un citoyen à Siwel.

Un ancien militaire de cette région a d’ailleurs confirmé que ces zones de bombardement constituent des champs de tir.

Cette région qui englobe les communes de Tifra et d’Akfadou, située à 70 kilomètres du chef-lieu de Vgayet vit régulièrement des opérations de bombardement menées par des hélicoptères de l’armée algérienne créant la panique mais aussi provoquant des feux dans les forets et près des villages.

Aucun responsable militaire algérien n’a accepté de répondre à nos sollicitations.

uz
SIWEL 051450 JUIL 11

Partager ceci...