AGGNI GGEƔRAN (SIWEL) — L’Association Iɣran, d’Aggni Ggeɣṛan, vient d’essuyer un refus de l’administration coloniale algérienne en vue de disposer des locaux de l’École primaire de ce même village, pour célébrer Yennayer et rendre hommage à Slimane Azem, le 28 janvier 2017.

 

C’est ce qu’a publié l’association Iɣran sur son blog. « ce n’est pas mawlid nnabawi c’est Yennayer alors ça ne m’étonne pas» a commenté un internaute indigné.

Permettre à des associations de célébrer le nouvel an amazigh ou de rendre hommage à SLimane Azem dans les écoles n’est donc pas possible par contre Ooredoo, une multinationale téléphonique du Qatar, qui installe une école d’arabisation, Iraa, en plein cœur de la Kabylie, c’est bien encouragé par les autorités coloniales algériennes.

A préciser que l’école primaire frappée par cette interdiction d’un hommage à Slimane Azem se situe à Aggni Ggeɣṛan, qui est aussi le village natal du barde kabyle.

De toutes les façons, la Kabylie va vers une réponse collective et globale pour en finir avec ces pratiques coloniales. Le 12 Janvier, aura lieu la marche pour l’indépendance de la Kabylie à Vgayet, Tizi Wezzu (et éventuellement à Tuvirett, nous y reviendrons prochainement).

nbb
SIWEL 272027 DEC 16

Partager ceci...