TIZI-OUZOU (SIWEL) — La crainte gagne les candidats aux élections législatives du 10 mai prochain à l’échelle nationale. Cette crainte est accrue en Kabylie où le MAK a appelé au boycott du scrutin suivi du RCD qui s’est prononcé pour sa non participation.

 

La plupart des candidats essaient de séduire l’électorat sachant que la non-participation est d’ores et déjà décidée notamment avec l’appel au boycott de ces « deux poids lourds » de la politique de la région.

« Nous avons peur que le taux d’abstention dépasse celui de l’élection de 2007. Au niveau de tous les QG des partis ayant adhéré à la démarche de participer, c’est la fièvre », a déclaré à Siwel un candidat ayant requis l’anonymat.

Il faut rappeler qu’à Tizi-Ouzou quatre partis politiques ont placé à la tête de leurs listes des femmes et une liste d’indépendants chapeautée par Madame Kaâboub, élue à l’APW de Tizi-Ouzou sous les couleurs du Front de libération nationale (FLN) , une dissidente de Abdelaziz Belkhadem.

ag
SIWEL 29 1623 MAR 12

Partager ceci...