L’EFFACEMENT DES GRAFFITIS PRO KABYLE SUSCITE L’IRE DES HABITANTS D’AIT AMRANE

AIT AMRANE (SIWEL)  — Des graffitis, peints depuis des mois, qui ornent les murs de la ville d’Ait Amrane, commune kabylophone se trouvant au sud de la wilaya de Boumerdès, glorifiant les figures historiques de la Kabylie et les couleurs du drapeau fédéral amazigh, sont effacés et remplacés dernièrement par des graffitis insignifiants qui ne représentent rien aux yeux de la population locale, à majorité kabylophone.

Ainsi, l’initiative prise par des jeunes, assoiffés de leur culture millénaire et de leur identité, se voit dégradée par des inconnus, nourris de racisme et de haine contre tout ce qui représente l’identité kabyle dans la région.

. « Les chefs-d’œuvre, qui embellissent les murs de la ville, réalisés récemment par nos jeunes afin de réaffirmer leur attachement à leur identité, dérangent les responsables supérieurs qui tentent, vainement, depuis des décennies d’arabiser la région », déclare Karim, originaire de cette commune. « Cet acte raciste et haineux, œuvre d’intégristes étrangers à la région, ne fait que renforcer notre détermination à rester Kabyles et militants engagés pour notre identité », affirme Rabah, en colère.

Youva Amzigh
SIWEL 031840 JAN 21

Partager ceci...