AMMAN, JORDANIE (SIWEL) — L’écrivain jordanien, Nahed Hattar, a été assassiné ce dimanche matin devant un tribunal à Amman le jour de son procès où il était jugé pour avoir partagé une caricature qui se moque des islamistes et de la manière dont ils imaginent Dieu et le paradis, considérée comme offensante à l’islam, rapporte l’agence officielle Petra.

 

Après avoir provoqué une tollé sur les réseaux sociaux, l’écrivain avait supprimé de son compte la caricature, dont il n’est pas l’auteur, Nahed Hattar avait expliqué sur sa page Facebook que la caricature "ne porte en aucun cas atteinte à Dieu".

Selon l’agence Petra, Nahed Hattar a été tué par trois balles, précisant que "l’assassin a été arrêté". Des témoins ont précisé qu’un homme avait ouvert le feu sur l’écrivain devant le tribunal à Abdali dans le centre d’Amman.

L’écrivain chrétien Nahed Hattar, âgé de 56 ans, accusé par les autorités d’"incitation aux dissensions confessionnelles" et d’"insulte" à l’égard de l’islam, a été arrêté le 13 août dernier, avant d’être libéré début septembre sous caution. L’islam interdit toute représentation de Dieu.

wbw/avec agences
SIWEL 251636 SEP 16

Partager ceci...