Le voile intégral s’impose de plus en plus à Laεziv (Naciria)

LAΣZIV (Siwel) — Le niqab, vêtement noir rétrograde, importé des pays du Golf, gagne de plus en plus de terrain dans la commune de Laεziv . Après avoir été mis par quelques étudiantes fréquentant l’université de Boumerdès et quelques femmes de salafistes radicaux, actifs dans la région, c’est au tour des lycéennes d’être contaminées par ce virus mortel qui fait de la femme un objet sans âme.

Ainsi, une jeune lycéenne accède au lycée Said Boukerou de Laεziv , malgré son interdiction dans le milieu scolaire, pour des raisons sécuritaires, sans qu’elle soit inquiétée par personne. Certains parents ne cachent pas leurs inquiétudes pour leurs filles si ce phénomène, étranger à la région, se généralise dans le milieu scolaire, notamment au lycée.

« Si demain plusieurs lycéennes le mettent, qui nous garantira que ce vêtement ne sera pas exploité pour des raisons malsaines au sein du lycée ? Qui nous garantira que des malfaiteurs ne vont pas le mettre pour s’introduire discrètement au lycée et faire ce que bon leur semble ? »   S’interroge un parent d’élève. « Si c’était une lycéenne avec une robe kabyle on l’aurait certainement renvoyée », ajoute Hakim, un élève dans ce même lycée. « Pourquoi l’administration du lycée ne réagit pas face à cette situation ? » demande Hacène, un autre parent d’élève ; « si c’est dans un état kabyle, cela ne va jamais se produire », ajoute-t-il.

Youva Amazigh
SIWEL 300845 DEC 20

Partager ceci...