REPORTAGE (SIWEL) — Situé à une quarantaine de Kilomètres au sud-ouest de la ville de Vgayet, dans la commune de Timezrit, confédération d’At Yemmel, le village d’Ulman (Oulmane) est connu comme étant le fief du MAK dans la région. Ce beau village kabyle, longtemps délaissé, a décidé de prendre les choses en main. Et ce, grâce à l’impulsion des militants et à travers l’association « Tala Wulman ».

 

Nous avons contacté le président de l’association, le jeune Assalas Ziani. Ce dernier nous a affirmé que c’est grâce à la volonté des villageois et la détermination des militants que le village s’est repris en main. « Malgré notre jeunesse, nous sommes respectés et écoutés », nous a confié Assalas, âgé de 27 ans.

Délaissé et marginalisé par les autorités algériennes depuis 1962, comme la quasi-totalité des villages kabyles, Ulman a réalisé plusieurs projets et dans différents domaine, culturel, éducatif, sportif et environnemental. Le village en est d’autan plus fier que le financement de ces projets est entièrement basé sur les donations des villageois, sans aucune attente de subvention des autorités algériennes.

Ci-dessous, le témoignage du président de l’association :

Nous avons créé cette association sociale « TALA WULMAN » qui a apporté un grand plus au village. Nous avons même interpellé le Wali lors de sa visite le mois de mai dernier à Timezrit en l’obligeant à détourner son itinéraire pour passer voir l’état lamentable de la route qui était impraticable et, devant notre détermination, il a aussitôt pris en charge le bitumage et l’aménagement de cette route (Caniveaux, bétonnage ..etc).

Nous avons aussi multiplié les opérations de volontariat pour le nettoyage du village et nous avons persuadé les propriétaires des terrains à proximité de la chaussée d’élargir la route en louant un engin et des camions à 100 000 DA (10 millions de centimes) pour trois jours de travail. Nous avons également pris en charge l’évacuation des ordures ménagères pendant la grève des services de l’APC (ils étaient en grève chaque dernière semaine du mois).

Nous sommes actuellement en train de rénover et de décorer la fontaine du village tout en respectant l’aspect traditionnel de la Kabylie et nous avons discuté avec les grands commerçants du village pour réaliser une crèche et une petite bibliothèque. Aussi, nous procéderons ces jours-ci à l’implantation de plantes et de fleurs tout au long de la route principale du village (1300 m).
Nous avons également organisé et pris en charge le déplacement des supporters du MOB du village à Blida lors de la finale de la CAF.

Tout cela avec l’argent des donateurs et des citoyens du village. Sans aucune subvention de l’état algérien.

Hakim K
SIWEL 122013 DEC 16
Partager ceci...