ALGER (SIWEL) — Le RCD que préside le Dr Saïd Sadi a qualifié les mesures annoncées dans le discours prononcé par le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, vendredi soir de « replâtrage du système ».

 

Le RCD accuse Bouteflika de vouloir rééditer le scénario d'octobre 1988
« Après des mois d’émeutes et de manifestations, onze morts, dont six par immolation, un spectre sort de l’ombre pour annoncer que le système en place revendique un bilan moral, politique, économique, social et sécuritaire des plus honorables », a affirmé le RCD dans un communiqué rendu public.

Pour le RCD qui est partie prenante dans la coordination pour le changement CNCD, ces mesures ne sont qu’un « refus obstiné du régime de se départir de sa tentation tutélaire pour se concevoir comme un acteur politique parmi d’autres ».

Plus loin, il accuse le régime algérien de rééditer le scénario des événements d’octobre 1988 qui ont provoqué la chute du parti unique le FLN : « La dernière sortie du chef de l’État porte la marque de fabrique d’un système solidaire qui essaie de rejouer le scenario d’octobre 1988 au cours duquel le détournement et la perversion des luttes démocratiques des années 80 ont permis la relance d’une doctrine finissante par la pollution politique et le contrôle médiatique ».

uz
SIWEL 161814 AVR 11

Partager ceci...