CULTURE (SIWEL) — Après avoir rôdé son monologue dans différents espaces culturels et salles, cette fois, c’est au théâtre MPAA Broussais que Noufel va planter son décor et délivrera une nouvelle prestation, le 5 février à 16h.
Le chanteur et musicien Issad Bouzekri agrémentera ce spectacle de chants et de musiques qui vont de bonne harmonie avec les thèmes traités dans ce monologue.

 

Voici ce qu’en dit Nassima Chillaoui : «  Tour à tour drôle, touchant ou encore mordant, Noufel nous donne rendez-vous dans la cour de récréation de l’école où il fut élève afin de retracer devant nous son enfance mouvementée, rigolote et perturbée. Il nous parle de son parcours scolaire, particulièrement kabyle, nous raconte ses amours lorsque « un bisou était/est un projet de société », nous fait part de ses frustrations et celles de ses amis, ou encore des 40 coups en classe, dans la cour où au village.

Il nous raconte ses camarades, ses enseignants, aimés ou pas. Il raconte la peur, les angoisses de la jeunesse, la volonté d’aimer et d’être aimé.
Rien n’est laissé au hasard, de souvenirs en anecdotes, Noufel se confie dans un humour généreux et nous dresse un tableau parfois douloureux qu’il a l’art de rendre si drôle tout en dénonçant les ravages de tous les systèmes: scolaire, familial, social et politique.

Akka i d Nekkni (C’est ce que nous sommes) promet du rire et des souvenirs en abondance.  »

Pour rappel, « Akka i d Nekkni » est un monologue en langue kabyle. Il est produit par la Compagnie de théâtre Dassyne, avec le soutien de FIDEK. La direction artistique est assurée par Hakim Kechad et l’aide technique est de Muqran Azemri.

En savoir plus

nbb
SIWEL 151515 JAN 17

Partager ceci...