Archives

Le Monde diplomatique : « la CNCD infiltrée et les fortunes des dirigeants algériens en Europe sont en train d’être déplacées vers les pays du Golfe »

PARIS (SIWEL) — Selon Le Monde diplomatique, le régime algérien a prévu tous les plans pour avorter l’avènement d’un changement.

 

Le Monde diplomatique : « la CNCD infiltrée et les fortunes des dirigeants algériens en Europe sont en train d'être déplacées vers les pays du Golfe »
Inspirés de la révolution tunisienne et égyptienne, les décideurs algériens veulent prendre de l’avance selon le Monde diplomatique dans son édition du vendredi 4 mars 2011.

Citant une source proche des services de sécurité algérienne, Le Monde diplomatique a révélé que comparativement aux dignitaires de Tunisie et d’Égypte, « en Algérie, les fortunes des tous ceux qui dirigent ne seraient que de quelques millions de dollars par personne. »

Des sommes généralement placées dans les pays européens. « Mais, depuis que les Occidentaux ont décidé le gel des avoirs des Ben Ali et des Moubarak, ainsi que de leurs proches, les fortunes des dirigeants algériens en Europe sont en train d’être déplacées vers les pays du Golfe. »

Dans les scénarios prévus par le régime, il question de sacrifier le premier ministre Ahmed Ouyahia ou à plus fort consentir le départ du Chef de l’État Bouteflika.

« La CNCD infiltrée »

Pour l’informateur du Monde diplomatique, « les gouvernants ne redoutent aucune révolution. Ils sont confiants, car ils savent que la police algérienne est plus professionnelle que les polices tunisienne et égyptienne. Ces manifestations sont maîtrisées à 100 %. » Plus révélateur, il souligne que « La CNCD (Coordination nationale pour le changement et la démocratie) est infiltrée et certains de ses membres ont été achetés. »

« Le pouvoir ne veut pas que la situation lui échappe. La police est donc sommée de se préparer à tout. Maintenant, nous travaillons comme les Anglo-Saxons qui prônent “la gestion avec les résultats”. C’est pour cela que nous avons choisi d’attaquer la CNCD par le “fond”, en l’infiltrant, et non par la violence. Même les bombes lacrymogènes qui ont été acquises au Brésil pour l’occasion sont moins dangereuses que ce que la police utilisait dans le passé. »

ysn
SIWEL 050240 FEV 11

Partager ceci...
Haut