PARIS (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à Siwel, le Mouvement national de la libération de l’Azawad (MNLA) dénonce le refus de l’Algérie de recevoir sur son territoire un de ses blessés tombé à la bataille de Tinzawaten « au moment où le pays reçoit et soigne les blessés militaires maliens armes à la main. »

 

Le MNLA dénonce le parti pris de l'Algérie dans le conflit de l'Azawad
Déclaration de Mossa Ag Attaher, chargé de la communication au Mouvement national de la libération de l’Azawad (MNLA), transmise ce matin à Siwel :

« Tot ce matin, l’Algérie a refuse de recevoir sur son territoire le seul blessé du MNLA suite a la bataille de Tinzawatan. Au même moment ce pays reçoit et soigne les blessés militaires maliens avec armes à la main !

Nous dénonçons ce parti pris de la part des autorités algériennes et sa violation flagrante du droit international !

Nous prenons acte du comportement inadmissible et partisan de l’Algérie dans un conflit interne et dans lequel elle doit observer la stricte neutralité.  »

bbi
SIWEL 081656 FEV 12

Partager ceci...