COMMUNIQUE (SIWEL) — Le ministère des Institutions et de la Sécurité au sein de l’Anavad, Mass Ahmed Haddag, réagit à l’arrestation de plusieurs militants du MAK-Anavad à Tizi Wezzu. Il exige la libération immédiate des militants encore arrêtés et appelle la mobilisation du peuple kabyle face à ces intimidations.

 

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
MINISTÈRE DES INSTITUTIONS ET DE LA SÉCURITÉ

DÉCLARATION

Plusieurs militants souverainistes ont été arrêtés en marge du rassemblement tenu aujourd’hui à Tizi Wezzu, en soutien aux détenus d’opinion, dont le Dr Kamel Eddine Fekhar et Slimane Bouhafs.

Nous condamnons vigoureusement ces arrestations arbitraires et l’acharnement des autorités coloniales algériennes contre les militants souverainistes kabyles. Nous appelons les militants du MAK-Anavad et le peuple Kabyle à une forte mobilisation jusqu’à ce que tous soient libérés.

Exigeons leur libération immédiate et l’arrêt de cette répression que rien ne peut justifier.

Réitérons notre appel en direction de la communauté internationale pour rompre son silence douteux et complice face aux violations massives des droits de l’Homme par l’Algérie qui en a, pourtant ratifié toutes les conventions internationales.

Assurons tous les militants arrêtés, et ceux qui sont susceptibles de l’être, de notre soutien total et de notre solidarité sans faille.

Paris, le 31/01/2017
Mass Ahmed Haddag,
Ministre des Institutions et de la sécurité Anavad.

Suivre l’évolution de la situation sur place

SIWEL 281139 JAN 17

Partager ceci...