Le militant Mihad arrrêté depuis plus de 10h : La BRI provoque les militants rassemblés

ALERTE (SIWEL) — Mihad, le militant arrêté ce matin au niveau de la gare de Tizi Wezzu, est toujours entre les mains de la police coloniale.

Au moment où nous publions ces lignes, un rassemblement de plusieurs militants, dont une majorité d’étudiants appartenant à la Coordination universitaire, a lieu en en face du commissariat pour exiger la libération du militant arrêté en détention d’un portrait géant du Président de l’Anavad.

La BRI ne cesse de provoquer les militants qui se sont rassemblés. Les militantes sont, quant à elle harcelées : « cherchez où vous passerez la nuit car vous n’allez pas rentrer à votre résidence, on y sera » a osé leur lancer un élément de la BRI.

La police coloniale refuse de libérer le militant originaire de Freha et de lui rendre sa voiture. Ils exigeraient d’après nos informations la venue de son père.

nbb
SIWEL 111916 Apr 17

Partager ceci...