Le militant indépendantiste kabyle Massyl Megatti harcelé par la police coloniale algérienne
ⴰⴼⵔⴰⵏⵉⵎⴰⵏ ⵉ ⵝⵎⵓⵔⵝ ⵏ ⵢⵉⵇⵠⴰⵢⵍⵉⵢⴻⵏ
AFRANIMAN I TMURT N IQVAYLIYEN
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE

COMMUNIQUÉ

Fidèle à ses habitudes de répression, de menace, de harcèlement et d’intimidation, le pouvoir colonial algérien continue sa campagne pour l’inhibition de l’avancement du projet pour l’indépendance de la Kabylie… entreprise qu’il sait vaine car sa répression ne fait que renforcer la détermination du peuple kabyle à recouvrer sa souveraineté.

Ainsi, cette fois, c’est l’infatigable militant Massyl Megatti, ancien président de la coordination régionale Est du MAK, qui a été convoqué pour le 22 août dernier, par une convocation qui lui a été remise… aujourd’hui 26 août 2019 (sic), en main propre par l’officier de police algérien de la localité, qui s’est déplacé avec sa patrouille au complet vers le domicile de notre militant.

Rappelons que le nombre de militants Kabyles pacifiques arbitrairement convoqués par le colonisateur algérien ne cesse de se multiplier ces derniers mois, une méthode classique du pouvoir central d’Alger, appliquée depuis la création du MAK en 2001, mais qui monte crescendo après la transition politique en 2013 de l’autonomie vers l’autodétermination du peuple Kabyle pour son indépendance.

Nous sommes tous solidaires avec toi Massyl, s’ils osent toucher à l’un des nôtres, ils touchent à toute notre terre prospère Kabylie…

Vivement l’indépendance de notre chère mère patrie la Kabylie…

Afus deg ufus taεkkemt ẓẓayen ad tifsus.

Exil, le 26/08/2019

Hanafi Ferhouh
Chargé à l’organique
Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK)

SIWEL 262345 AOU 19

Partager ceci...