Commémoration

Le MAK-Anavad se recueille sur la tombe de deux martyrs du Printemps noir à Mεatqa

MΣATQA (SIWEL) — Une délégation de la coordination MAK-Anavad de Mεatqa (Maâtkas) s’est recueillie aujourd’hui sur la tombe des martyrs du printemps noir, Ouahab Rachid et Guendoud Amar. Tous les deux assassinés le 27 avril 2001 par la gendarmerie algérienne à Maâtkas.

Ouahab Rachid, de Tighilt Mahmoud, âgé de 17 ans, était un lycéen. Il a été tué d’une balle dans la tête. Guendoud Amar, de Souk El Khemis, était âgé de 21 ans.

Au village Tighilt Mahmoud, la mère et le frère de Ouahab Rachid ont accompagné la délégation sur la tombe du martyr kabyle. La mère a raconté les faits. Elle a dit que la blessure était toujours ouverte et qu’elle n’oubliera jamais son fils, assassiné à fleur de l’âge. Elle espère que cela ne se répète plus et que plus aucune mère kabyle n’aura à subir cela à l’avenir. Un témoignage qui a ému les présents.

Les militants souverainistes ont déposé des gerbes de fleurs sur la tombe des deux martyrs et ont observé une minute de silence accompagnée de l’hymne national kabyle.

nbb
SIWEL 271828 Apr 17 UTC

Partager ceci...
Le MAK-Anavad se recueille sur la tombe de deux martyrs du Printemps noir à Mεatqa
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut