TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le jeune Mourad Bilek, 18 ans, originaire de la commune d’Ath Aissi, demeure toujours entre les mains de ses ravisseurs depuis le mercredi 11 mai.

 

Le jeune Mourad Bilek toujours en captivité
Depuis quelques jours, aucune information n’a filtré sur cette affaire et aucune autre action ne semble être menée par la cellule de crise installée au lendemain de ce rapt, qui pourtant avait appelé auparavant à une grève générale à Tizi-Ouzou, puis à l’extinction des feux chaque soir de 21h45 à 22h15 en signe de solidarité avec la famille de la victime.

tt
SIWEL 091022 JUIN 11

Partager ceci...