ALERTE (SIWEL) — Mohand Ouamar Hachim, responsable au sein du mouvement souverainiste, vient d’être arrêté par la police coloniale algérienne. A rappeler que Dda Muh, âgé de 76 ans, était en séjour en France au mois de janvier. Il va sans doute subir un long interrogatoire.

 

[17h20] Dda Muh a été libéré après près de 7h de séquestration sans aucune nouvelle pour sa famille. dépêche dédiée

[16h45]
D’après les informations recueillies à Tizi Wezzu, Dda Muh est au commissariat central de la ville.
Quoi qu’il en soit les militants de plusieurs sections, ainsi que des étudiants, sont en route sur place.

[15h45]
Mohand Ouamar Hachim n’est pas au commissariat colonial d’iwadhiyen. Les militants du MAK se rendent au commissariat central de Tizi Wezzu. dépêche dédiée.

[15h03]
Rachida Ider est arrivée sur place. Elle est entrée au commissariat colonial pour avoir des informations.
Les militants du MAK et les membres de la famille de dda Muh présents sur place ne comprennent pas pourquoi la police coloniale ne veut rien révéler à propos de la séquestration de Mohand Ouamar Hachim.

[14h20]
Témoignage d’un citoyen parvenu à notre rédaction :
« J’ai vu avec mes propre yeux les coups de 10h sur ma route dans mon propre véhicule, j’ai vu dda muh dans son véhicule blanc arrêté pas trois voitures chorta colonial. j’ai roulé un peu loin et j’ai fait un demi tour pour prendre des photos de son arrestation mais trop tard car j’ai vu q’ils l’ont escorté au milieu avec des feux de détresse… J’ai pas pu les suivre mais une demi heure après j’ai vu le véhicule de dda muh stationné sur la route et les voitures de chorta font des va et vient en feux de détresse et en vitesse sur le même trajet. »

[13h30]
La police coloniale nie toujours que Mohand Ouamar Hachim est au commissariat d’Iwadhiyen. La présidente de la CR MAK-Anavad de l’Ouest, Rachida Ider, ainsi que plusieurs militants du conseil universitaire de Tizi Wezzu sont en route vers le commissariat. Des proches de Dda Muh et des militants sont déjà sur place.

[11h50]
Rachida Ider, la présidente de la coordination régionale MAK-Anavad de l’ouest, qui nous a donnés l’information, alerte la population et appelle à la mobilisation afin de libérer très rapidement Dda Muh. Elle met en garde contre toute atteinte à l’intégrité physique ou morale du militant séquestré.

[11h45]
Nous ne savons pas dans quel commissariat se trouve actuellement Mohand Ouamar Hachim. D’après nos informations, il serait au commissariat colonial d’Iwadhiyen bien que la police locale nie ces faits.

Ce fil est mis à jour au fil de l’évolution de la situation sur place.

nbb
SIWEL 261147 JAN 17
Partager ceci...