VGAYET (SIWEL) — Le « Labici-B », un général cargo, à l’abandon au port de Bejaia, depuis 2001, s’est enfoncé dans l’eau de plusieurs crans, à cause des infiltrations d’eau qu’il a reçues depuis le début des intempéries ayant sévi dans la région, selon le PDG, de l’entreprise du port de Bejaia (EPB).

 

Le cargo
Voué à un sabordage imminent, « le navire a pris beaucoup d’eau et s’est alourdi au point de s’enfoncer », a précisé, Djelloul Achour, qui a ajouté que le risque de le voir couler dans le mole est complètement écarté, puisqu’il a été "mis à sec et vidangé totalement".

Abandonné par son armateur, sur les lieux, puis saisi par la justice suite à une demande de ses créanciers, ce cargo battant pavillon St-Vincent, une île détaxée des Caraïbes, fait l’objet d’une décision de sabordage imminent. Il sera immergé, dés le retour du beau temps, à 12 km au large de Béjaia, a indiqué Achour, se réjouissant visiblement de sa disparition, à cause de toutes les contraintes qu’il fait peser sur la plate-forme portuaire, la plus évidente, étant le fait qu’il occupe inutilement un quai.

uz/bbi
SIWEL 102350 FEV 12

Partager ceci...