LE BOYCOTT DES PROCHAINES ÉLECTIONS EN KABYLIE SIGNIFIE SON INDÉPENDANCE, SELON UN JOURNALISTE DE LIBERTÉ

TAMURT TAQVAYLIT (SIWEL) —  Invité de Radio M, ce dimanche 17 janvier 2021, le chroniqueur et journaliste du quotidien Liberté, Mohamed Iouanoughene a dit que si les prochaines élections ne se tiennent pas en Kabylie cela serait synonyme de son indépendance.

« Si nous allons vers des élections avec le même environnement politique que celui des élections présidentielles et du référendum pour la nouvelle constitution, cela veut dire que la Kabylie va boycotter à 100 %, donc elle n’aura pas de députés et elle n’aura pas de maires ensuite, c’est ce qui signifie donc l’indépendance de fait de la Kabylie », déclare-t-il. « Le pouvoir algérien est en train de gagner du temps, la tenue des élections législatives serait un rendez-vous suicidaire pour lui », ajoute-t-il.

Un contexte politique qui servirait certainement la cause des Kabyles qui aspirent, depuis une vingtaine d’années, à l’instauration d’un État kabyle souverain et indépendant.

Youva Amazigh
SIWEL 180010 JAN 21

Partager ceci...