TIFRA (SIWEL) — Trois hélicoptères de l’armée algérienne ont semé la frayeur ce mardi dans la commune de Tifra distante de 18 Km du chef-lieu de Sidi-Aïch , en bombardant durant une heure de supposés terroristes tout près des villages.

 

L'armée algérienne sème la peur dans les villages de Tifra
Les hélicoptères recourent régulièrement à ces frappes, a constaté Siwel. Les bombardements qui produisaient des détonations puissantes ont commencé à 11h00. « C’est pour terroriser les gens », témoigne un villageois.

Les habitants des villages d’Ikedjane se plaignent de ces opérations qui mettent en péril la vie des bergers qui trouvent dans la forêt la source d’aliment de leurs bêtes.

Les villageois ont attesté qu’il n’y a « aucune présence de groupes terroristes » dans leur région et s’interrogent sur les motifs qui conduisent l’armée algérienne à bombarder régulièrement près des villages.

Des bombardements réguliers mais sans suivi sur le terrain, ni bilan des opérations, alors qu’aucune alerte n’a été donnée pour que les habitants évitent les lieux bombardés.

uz
SIWEL 141317 JUIN 11

Partager ceci...