L’Anavad exige de l’Algérie la libération immédiate du ministre kabyle Ṭeyyev n At Σemṛuc
ⴰⵏⴰⵠⴰⴷ ⴰⵇⵠⴰⵢⵍⵉ ⵓⵄⴺⵉⵍ
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
MINISTÈRE DE L’ADMINISTRATION ET DE LA SECURITE

 

Notre frère, compagnon de lutte au sein de l’Anavad et du MAK, Ṭeyyev n At Σemṛuc (Tayeb Abdelli) est arrêté à son arrivée à l’aéroport de Vgayet (ex Béjaïa) par les services du régime algérien d’occupation de notre pays la KABYLIE.

Cette arrestation est illégale et illégitime contre un homme de culture, un acteur politique pacifique de premier plan, un homme plein de sagesse et d’humilité.

Nous mettons en garde les autorités algériennes illégitimes en Kabylie contre toute atteinte à son intégrité physique ou morale, et nous exigeons sa libération immédiate, sans conditions. Ces pratiques d’un autre âge contre tous les militants Indépendantistes kabyles doivent définitivement cesser.

Nous interpellons solennellement les esprits clairvoyants, s’il en existe encore au sein du régime, de procéder au plus vite à la restitution de sa souveraineté au peuple kabyle et d’épargner ainsi toute épreuve supplémentaire de confrontations dramatiques aux deux peuples kabyles et algériens.

Le pouvoir algérien, ou ce qu’il en reste, doit se rendre à l’évidence que la détermination de la génération de 2001 d’arracher sa liberté n’est plus celle de 1963 ou de 1980 qui ont échoué. Le régime doit être inspiré de conduire à une séparation amiable sans effusion de sang s’il veut sauver la face après tant de turpitudes, d’aventures ou d’alliances de circonstances avec islamisme mortifère contre la KABYLIE.

Ces kidnappings quotidiens ont été longuement évoqués au Parlement Européen avec tous les parlementaires rencontrés. Toutes ces violations seront automatiquement escaladées aux instances internationales.

Exil, le 17 novembre 2018

Muhend BELOUCIF
Ministre de l’Administration et de la Sécurité
Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

SIWEL 172140 NOV 18

Partager ceci...