MONTREAL (SIWEL) — Le Gouvernement provisoire kabyle a dénoncé samedi le collectif d’ambassadeurs arabes qui a décidé de priver Boualem Sansal du prix du « roman arabe » qui devait lui être décerné à l’Institut du Monde Arabe à Paris pour son œuvre ‘Rue Darwin ».

 

L'Anavad dénonce le collectif d'ambassadeurs arabes
L’Anavad a estimé que pour avoir été en Israël, Sansal écope d’une sanction politique. « Les Dirigeants arabes ne parviendront à être de vrais hommes d’Etat que le jour où ils cesseront de voir et de traiter les problèmes à travers des lorgnettes idéologiques confinant au racisme anti-juif », a affirmé dans une déclaration Lhacene Ziani, ministre de la Langue et de la Culture Kabyles.
.
L’Anavad (Gouvernement provisoire kabyle) a exprimé sa solidarité avec M. Sansal qualifié d’« écrivain de talent et de renom international et que, manifestement, ne méritent pas les dirigeants des pays arabes qui se sont coalisés contre lui ».

uz
SIWEL 161800 JUIN 12

Partager ceci...