Les Représentations diplomatiques de la Kabylie

L’ambassadeur de la Kabylie au Canada répond à l’envoyé indélicat d’Alger à Ottawa

Hocine Meghar, Ambassadeur de l'Algérie au Canada
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
LA REPRÉSENTATION DIPLOMATIQUE DE LA KABYLIE AU CANADA

 

Réponse de M. Mokrane Bouchikh à l’Ambassadeur de l’Algérie au Canada

Le site TSA a fait état des propos stupéfiants qu’a tenus M. Hocine Meghar, l’ambassadeur de l’Algérie au Canada, lors d’une récente intervention publique à Laval, Québec.

En effet, ce diplomate qui n’en a que le nom, fidèle à l’indigence du système qu’il représente, s’est permis d’émettre un jugement stupide et inutile portant sur les capacités cognitives des Canadiens. Il a déclaré que les Allemands sont plus « intelligents » que les Canadiens. Ni plus, ni moins !

Ainsi, dans un langage approximatif et impropre au format requis par ses fonctions, M. Meghar a élevé au rang du discours diplomatique une sottise digne des « quaadates » de café de quartier entre gens ravis de s’ émerveiller en autres de l’apparition de melons gravés par des mains divines.

Et si nous parlions de choses pratiquo-pratiques, M. Meghar?

Tenez, parlons de la lutte contre les incendies de forêts et la réponse à des situations de crise résultant de sinistres naturels ou de catastrophes? Comme vous le savez très probablement, le 1er Mai 2016 un feu sauvage s’ est déclenché dans la localité de Fort Mc Murray dans la province de l’Alberta. Ce fut le sinistre le plus coûteux dans l’histoire du Canada. 1 456 810 hectares furent affectés. 2400 buildings ont été touchés, mais il n’y a eu fort heureusement aucun décès direct. Et hélas 2 pertes en vies humaines des effets indirects de l’incendie. Ce que l’ histoire retiendra cependant, c’est cette mobilisation formidable de tout le Canada. Les différents paliers du gouvernement on fait de l’organisation des secours leur priorité. Les forces armées canadiennes étaient en première ligne. L’évacuation de la population était soutenue par un effort logistique impressionnant. Que dire alors de la population civile à travers tout le pays. Les offres d’aide affluaient de tous les coins. Des citoyens se sont portés volontaires pour acheminer l’aide par leurs propres moyens. J’ai vu dans ma localité des convois se former. Les denrées étaient emballées et chargées par des volontaires. Des gens ont tout simplement pris des congés sans solde pour aller aider Fort Mc Murray. Ceci démontre, M. Meghar, non seulement la compassion et la générosité des Canadiens, mais surtout leur intelligence sociale. Les Canadiens ne papotent pas, ils agissent M. Meghar!

Je pourrais vous citer beaucoup d’ autres exemples toujours reliés au caractère extrême de la nature. Les hivers sont froids, le pays est immense et certaines tempêtes de neige sont simplement trop fortes pour pouvoir y faire face immédiatement. Le déblayage est bien orchestré, il faut néanmoins plus de temps pour atteindre les axes routiers secondaires. Ainsi la saison passée, plusieurs automobilistes étaient bloqués, moi compris, malgré nos pneus d’hiver. C’était dans une petite ruelle. En un clin d’œil une armée de tous les habitants du quartier étaient dehors avec leurs pelles, souffleuses et leurs bras pour nous libérer. Tout s’est passé dans la bonne ambiance. Sincèrement, on ne peut qu’admirer un peuple qui a le sens inné de l’organisation et de la solidarité.

Je suis fier d’ appartenir moi aussi à la grande famille canadienne et je ne peux que souhaiter que mon peuple Kabyle s’inspire du modèle canadien pour réactiver ses traditions ancestrales de tiwizi et se prendre en charge. Notre peuple a ces réflexes de solidarité incrustés dans sa culture et son autodétermination lui permettra de les faire revivre pleinement.

Aussi, la Kabylie indépendante aura l’humilité d’aller acquérir le know-how et la technicité chez les peuples qui ont développé de l’expertise. Ainsi, par exemple, les Canadiens sont à la fine pointe dans le domaine de la lutte contre les incendies et leur prévention par des méthodes ingénieuses de gestion forestière. L’éducation et la prise de conscience pour la protection de l’environnement sont des secteurs où la Kabylie serait heureuse d’émuler les Canadiens. Les enfants de la Kabylie indépendante développeront tout comme leurs camarades canadiens le génie nécessaire pour protéger la faune et la flore de leur pays. L’innovation commence dès la prime enfance, M. Meghar !

Pour vous en convaincre, je vous suggérerais d’assister à la présentation des projets de fin d’années des tout-petits tout près de chez vous à Ottawa. Je suis convaincu que vous aurez envie de ravaler vos propos indélicats de Laval.

J’aurais pu évidemment vous répondre de manière plus technique: Les chercheurs du Conseil Canadien de la Recherche Scientifique sont des chefs de file de beaucoup de technologies de pointe à tel point que le Canada est envié pour son potentiel d’innovation.

Aussi, M. Meghar, le Canada attire les esprits les plus fins. C’est le creuset des intelligences de toute la planète grâce à son système démocratique, le respect des libertés individuelles, la liberté de penser et tout simplement le loisir de vivre sa vie sans le harcèlement d’apprentis derviches. En termes simples, il fait bon vivre au Canada et votre présence même à Ottawa atteste que vous appartenez au clan des privilégiés, n’est-ce pas? Autrement, vous seriez en poste à Khartoum ou Aden.

Un jour, ma Kabylie sera un autre centre de rayonnement et les peuples, en particulier notre diaspora (qui a fui votre régime) y afflueront pour y faire fructifier le savoir et la paix.

A bon entendeur, salut.

Mokrane Bouchikh
Représentant diplomatique de la Kabylie au Canada (sans limousine, sans chauffeur, sans mansion de service)

Vive La Kabylie Libre,
Vive le MAK-Anavad,
Vive Ferhat Mehenni

SIWEL 171119 Jul 17 UTC

Partager ceci...
L’ambassadeur de la Kabylie au Canada répond à l’envoyé indélicat d’Alger à Ottawa
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut