L’Ambassadeur de la Kabylie en Afrique du Sud relâché : son témoignage

TIZI WEZZU (SIWEL) — Mass Yuva n Tala Hemmu, Représentant diplomatique de la Kabylie en Afrique du Sud, a été arrêté vers 11h30 aujourd’hui à Makouda par la police coloniale. Il a été conduit au commissariat central de Tizi Wezzu où il a été séquestré durant plus de 6h.

Lors d’un long interrogatoire, les agents de la police coloniale ont essayé d’intimider le diplomate kabyle en lui disant qu’ils connaissent toute sa famille et qu’ils savent où il habite en Kabylie. Qu’ils savent qu’il a été à l’origine de la levée du drapeau kabyle en Afrique du Sud et qu’il s’est déplacé chez Rachida Ider.

Mass Yuva n Tala Hemmu a gardé son sang froid et a assumé son engagement pour une Kabylie indépendante.

Le chef d’entreprise kabyle qui vit en Afrique du Sud et qui est à la tête d’une entreprise qui emploie pas moins de 170 personnes, a également été invité par la police coloniale à écrire sa démission de son poste d’ambassadeur et de la publier sur Siwel, sans quoi ils allaient le suivre et l’arrêter partout.

Après lui avoir pris ses empreintes et l’avoir pris en photo, les agents de la police algérienne lui ont dit : « Voilà, maintenant que tu es fiché, prépares toi à être arrêté à l’aéroport. »

Mass Yuva n Tala Hemmu, qui fait partie de la vague des 13 premiers représentants de la Kabylie dans le monde, nous a déclaré également que la police lui a demandé avec insistance pourquoi il a suivi Ferhat Mhenni et non pas Bouaziz Ait Chebib (ancien président du MAK). Ils ont également cherché à savoir s’il travaille avec Rachida Ider, Présidente de la Coordination Ouest du MAK-Anavad.

Après avoir récupéré son téléphone, le diplomate kabyle a constaté que son mobile était infesté d’applications installées pour le traquer et le mettre sur écoute.

Nous reviendrons prochainement pour un témoignage plus détaillé.

nbb
SIWEL 271716 Jun 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire