TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le Rassemblement pour la culture et la démocratie appelle à la libération des manifestants arrêtés lors des troubles que connait la wilaya de Laghouat et la prise en charge des revendications des populations locales.

 

Laghouat : le RCD exige la libération inconditionnelle de tous les manifestants
Dans un communiqué rendu public, le RCD a révélé que les troupes antiémeutes appelées en renfort à Laghouat ont violemment chargé des manifestations pacifiques et de nombreuses arrestations ont été opérées, estimant que « cette réaction démontre, une fois de plus, l’incapacité du pouvoir à prendre des mesures adéquates devant des événements prévisibles ».

Selon le RCD « ces contestations témoignent, d’une part, du népotisme qui lie des clans ayant pris en otage l’Etat et, d’autre part, de la crise de confiance qui oppose gouvernants et gouvernés ».

« Ce qui s’est passé à Laghouat est, indépendamment de la suite que connaîtront ces évènements, exemplaire d’un fonctionnement autiste de l’Etat. », affirme le RCD qui ajoute que « ces colères, la misère qui les génèrent et les abus qui les entretiennent appellent une nouvelle vision de l’administration territoriale » .

Pour le parti de Said Sadi, « la multiplication et la sophistication des moyens de répression mobilisés par le pouvoir sont des aveux d’échec. Les masses financières colossales englouties dans cette stratégie auraient largement suffi à loger les citoyens de Laghouat et ceux de nombreuses autres régions d’Algérie ».

uz
SIWEL 121611 JAN 11

Partager ceci...