TUNIS (SIWEL) — Un climat d’insécurité s’installe à Tunis.

 

Cet après-midi encore, nombreuses sont les entreprises qui prennent la décision de renvoyer leurs employés chez eux. Les boutiques et commerces qui sont la cible de bandes armées descendent leurs rideaux.

« On reste sans nouvelle depuis hier du jeune Selim Jomli lycéen au Lycée Kheireddine Pacha Ariana Tunis kidnappé en début de soirée », témoigne un jeune tunisien. Il affirme à Siwel que l’opinion déplore également la disparition d’une jeune fille de 17 ans depuis 9 h 30 ce matin à Bizerte.

btj
SIWEL 011830 FEV 11

Partager ceci...