KABYLIE (SIWEL) — Des dizaines de militants, sympathisants et citoyens ont pu nous alerter de leur arrestation. Nos correspondants n’ont pas réussi à contacter plusieurs groupes de militants qui ont fait la route ensemble. Nous estimons que les arrestations se comptent par centaines.

 

Des barrages de la police et de la gendarmerie coloniales ont été installés partout. Un groupe de militants parti d’Illulen Umalu en a compté 12. Ils arrêtent des véhicules et demandent aux gens où est-ce qu’ils vont aujourd’hui. Dans plusieurs localités, des policiers entrent même dans des bus pour fouiller les passagers à Tizi Wezzu. A la gare de Vgayet, les agents de la police coloniale fouillent tous ceux qui sortent des trains. Ils fouillent même les petits sacs des dames. Les marches ne vont pas commencer tout de suite à cause également de problèmes de transport et de bouchons, provoqués par les barrages installés partout.

La marche de Tuvirett risque de ne pas avoir lieu. La police et la gendarmerie coloniales occupent chaque coin de rue par groupes de 5 ou 6. L’itinéraire de la marche est occupé par plus de 1000 policiers. Les organisateurs ont été arrêtés.

Suivre le direct

nbb
SIWEL 121023 JAN 17

Partager ceci...