Chronique

La puissance du MAK-Anavad est l’inverse du principe d’une batterie électrique

CHRONIQUE (SIWEL)Pour le pouvoir criminel d’Alger,
Toutes vos arrestations et vos intimidations contre les Kabyles en général et les militants pacifiques du MAK-Anavad en particulier sont enregistrées et se retourneront contre vous au moment opportun. Vous continuez à vous tromper d’époque en vous enfonçant dans la boue encore plus. Nous vous rappelons que nous sommes à l’ère des hautes technologies et que le combat kabyle a beaucoup évolué et s’adapte à son temps d’une façon intelligente et stratégique. Vos répressions renforcent notre engagement et notre détermination. Vos répressions, nous donnent plus de détermination et plus d’énergie. La puissance du MAK-Anavad est l’inverse du principe d’une batterie électrique, plus vous tentez de l’épuiser, plus il (MAK-Anavad) gagne de l’énergie, de la capacité, de la légitimité, de la sympathie et d’engagement.

Par votre acharnement, votre agressivité, vous faites des erreurs graves, très graves, et vous nous donnez l’occasion de vous filmer, de vous prendre en photo dans votre nature réelle :  La violence et la sauvagerie . Ça nous permet de garder les faits historiques qui se retourneront contre vous comme des preuves tangibles, à l’appui. La violence est l’arme de ceux qui n’ont rien dans la tête, tout comme vous ! Vous êtes la risée du monde, et vous continuez à creuser encore et encore.

Rien ne peut venir à bout d’une idée juste. En tant que telle, elle finira, tôt ou tard, par triompher. Le système que vous défendez est le symbole de la régression. Il n’a aucune légitimité ni crédibilité à nos yeux, aucune ! Nous le rejetons ! Nous le combattons.

Notre combat est politique et pacifique. Il est donc inutile de vous affoler comme des sangliers blessés sur nos militantes et militants. Notre cause va dans le sens de notre histoire.

Pour ces gendarmes et ces policiers ignorants, vos enfants ne seront jamais fiers de vous, de vos actes,

Vous avez encore commis une grave bêtise en vous acharnant contre le rassemblement pacifique organisé par nos jeunes à Imchedallen (Maillot, Tuvirett) pour la journée internationale des langues maternelles. Savez-vous que les citoyens de la région d’Imchedallen (Maillot, Rafour, Ath-Mansour, Charfa, Taqarvust, Ahnif, Adjiva, …) ne vous pardonneront jamais ?! En s’attaquant à leurs enfants chez eux ! C’est une atteinte à leur dignité. Une région calme comme l’eau profonde, mais bouillante comme un volcan qui ravage silencieusement et en douceur tout obstacle qu’il rencontre devant lui. Rappelez-vous du printemps noir et le sort subi par les brigades de la gendarmerie campées dans cette région. Alors vous êtes bien avertis, ne recommencez plus jamais ça !

Les intimidations et les harcèlements judiciaires n’ont jamais dissuadé les militants souverainistes du MAK-Anavad d’abandonner leur combat. Bien au contraire ! Cela les encourage d’aller de l’avant.

Vos attaques, vos propagandes et vos mensonges ne peuvent être qu’une publicité positive pour le projet d’une Kabylie souveraine. Ces répressions sont vraiment utiles pour le MAK-Anavad qui récolte de plus en plus de sympathie.

L’Algérie est une menace pour les peuples Amazigh en général et la Kabylie en particulier. L’Algérie est un État voyou, un État policier qui élargit sans cesse le fossé entre lui et la Kabylie.
Nous ne sommes pas du MAK-Anavad, nous sommes le MAK-Anavad !

Éclaircissements de :
Velqasem, Québec (Québec), Canada
Moussa, Boston, USA,
Ghilas, New-York, USA,
Allawa, London, Grande-Bretagne,
Achour, Bruxelles, Belgique.

SIWEL 232018 Feb 17

Partager ceci...
La puissance du MAK-Anavad est l’inverse du principe d’une batterie électrique
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut