AQVU (SIWEL) — Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la coordination MAK-Anavad d’Aqvu porte à la connaissance des citoyens kabyles que le meeting prévu demain, 07 janvier, à Aqvu a dû être reporté à cause de la succession d’événements qu’il a fallu gérer en haute priorité. Concernant les émeutes qu’a connu la localité, la coordination estime que c’est un plan machiavélique mis en place par le gouvernement colonial d’Alger.

 

À l’approche de l’événement phare de Yennayer, la coordination MAK-Anavad Aqvu a tenu hier, 5 janvier 2016, une réunion de son exécutif, pour débattre de l’actualité locale, ainsi que pour préparer la célébration de Yennayer 2967.

Lors du débat autour des événements récents qui ont eu lieu dans leur localité, à savoir la grève des commerçants ainsi que les émeutes qui l’ont suivie, les différents membres se sont mis d’accord pour dire que c’est un plan machiavélique mis en place par le gouvernement colonial d’Alger, pour tenter d’embraser la Kabylie une nouvelle fois et légitimer la forte présence policière appelée en renfort, dont le seul but principal est de réprimer la marche prévue pour le 12 janvier prochain.

Il n’y a qu’à écouter le silence assourdissant du Wali de Vgayet et du chef de Daïra d’Aqvu, qui n’ont pas soufflé le moindre mot, alors que le chaos régnait dans leur localité, pour comprendre qu’eux-mêmes font partie des instigateurs de ces événements macabres.

De ce fait, la coordination d’Akbou se démarque de ces tentatives de manipulation orchestrées par Alger et renouvelle sa mise en garde contre tout recours à la violence, qui légitimerait tous débordements et bavures des forces de l’ordre algériennes, qui, rappelons-le, sont artistes dans le domaine.

Concernant la préparation de la célébration de Yennayer 2967, les membres ont décidé de reporté le meeting prévu à Akbou pour une date ultérieure, en raison du calendrier très chargé de la coordination en ce qui concerne la redynamisation des sections existantes et l’installation de nouvelles sections émergentes, en diverses localités environnantes.

Une feuille de route à court terme a été tracée durant cette réunion, afin de croître le plus possible le nombre d’adhésion au mouvement et assurer une participation nombreuse à la marche.

Nordine Mizzi,
Responsable à la communication,
Coordination MAK-Anavad Aqvu

Partager ceci...