TEBESSA (SIWEL) — La région de l’est algérien est à court de carburant. Beaucoup de carburant est exporté illégalement vers la Libye.

 

La contrebande vers la Libye assèche les pompes à essence dans l'Est algérien
Siwel a constaté d’immenses files d’attente devant les station-services dans l’Est algérien. Un témoin nous a expliqué que la région de l’est accuse une pénurie de carburant depuis le début de la crise libyenne.

« La pénurie a débuté il y a quelques mois, mais elle a empiré ces dernières semaines », a t’il expliqué. « Depuis que la Libye traverse la guerre civile, un réseau de contrebande d’essence s’est constitué, permettant d’acheminer le carburant vers la Libye via la Tunisie. »

Cette pénurie affecterait également les Tunisiens habitant à la frontière libyenne.

Ce manque d’essence est particulièrement inhabituel en Algérie, 13e producteur et 9e exportateur, où le prix de l’essence est parmi les moins élevés du monde.

cc
SIWEL111111AOUT11

Partager ceci...