International

Les organisateurs du référendum kurde menacés d’arrestation sur le territoire irakien

IRAK (SIWEL) — Un tribunal à Bagdad a ordonné mercredi, 10 octobre, l’arrestation du président et de deux membres de la Commission ayant organisé le référendum d’indépendance au Kurdistan irakien, a indiqué à l’AFP Abdel Sattar al-Bireqdar, porte-parole du Conseil suprême de la magistrature.

Cette décision a été rendue après que la justice a été saisie par le Conseil de la sécurité nationale, présidé par le Premier ministre irakien Haider Al Abadi et où siègent plusieurs ministres.

Les mis en cause sont Hendren Saleh, le président de la commission, ainsi que Yari Hadji Omar et Wahida Yofo Hermez , qui ont organisé le référendum d’indépendance du Kurdistan.

Les trois mis en cause ne seraient exposés à une arrestation que dans le cas où ils quittent la région autonome du Kurdistan, à l’intérieure de laquelle ils ne craignent pas grand-chose.

Deux semaines après la tenue de référendum, la crise s’est accentuée entre Bagdad et Erbil. En effet, le gouvernement irakien a mis en oeuvre plusieurs mesures de rétorsion économique contre le Kurdistan autonome.

Pour rappel, le référendum d’autodétermination du peuple kurde organisé le 25 septembre 2017, a vu le «OUI » l’emporter à plus de 90% des votes.

anb
SIWEL 111912 Oct 17 UTC

Partager ceci...
Les organisateurs du référendum kurde menacés d’arrestation sur le territoire irakien
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut