Sélectionner une page

SETIF (SIWEL) — Une délégation de la coordination régionale Est du MAK-Anavad conduite par son président, Koceila Ikken, s’est rendue ce dimanche au village de Lhed relevant de la commune de Bousselam, rattachée administrativement à la wilaya de Setif pour s’enquérir de l’état de santé des quatre militants de la section locale séquestrés arbitrairement par la police algérienne le 12 janvier à Vgayet alors qu’ils devaient prendre part à la marche de Yennayer 2968 organisée par le mouvement indépendantiste Kabyle.

Pour rappel, les quatre militants souverainistes de Lhed, Idir, Muhu, Saïd et Said, étaient à bord de leur véhicule en direction de Vgayet le 12 janvier lorsque plusieurs blindés de la BRI (brigade de recherche et d’investigation, ndlr) les font arrêter et conduire au commissariat central de Vgayet où ils ont été tabassés par la police coloniale algérienne.

Une fois à l’intérieur, les policiers algériens ne se sont pas que contentés de les soumettre aux interrogatoires habituels puisqu’ils ont agressé et violenté les militants pacifiques kabyles.

Un policier leur a ainsi même signifié que parce qu’ils sont des Kabyles de Setif, « ils n’avaient pas le droit de participer à une marche tenue à Vgayet » !

La délégation du MAK qui s’est déplacée pour leur rendre visite chez eux, les a rassurés d’un soutien sans faille et sans condition, tout en condamnant énergiquement les agissements dignes du moyen âge dont use le pouvoir algérien envers des militants kabyles pacifiques et civilisés.

Le mouvement souverainiste kabyle rappelle à tous ces policiers zélés aux seuls desseins d’occuper la Kabylie et la contenir dans la sphère coloniale algérienne, de faire sens de pudeur et de respecter plus au moins les résolutions internationales que l’Algérie elle-même avait ratifiées.

« La politique est la guerre des civilisés, la guerre est la politique des barbares » une formule magistralement donnée par mass Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Ananvad) et également lauréat du Prix Gusi de la Paix qui lui a été décerné le 23 juillet 2013.

nn/wbw
SIWEL 282215 JAN 18

Partager ceci...