EXIL (SIWEL) — Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Mas Karim Achab, ministre de la Langue et de la Culture kabyles au sein de l’Anavad, rend hommage à Mas Bouaziz Ait Chebib, qui n’a ménagé, à la tête du MAK, « aucun effort pour porter très haut les inspirations nobles du peuple kabyle à s’émanciper du joug colonial de la régence d’Alger ».

 

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
Ministre de la Langue et de la Culture kabyles

Communiqué

Je tiens à rendre hommage et à saluer la bravoure, le courage, la sagesse et la modestie de Mas Bouaziz Ait Chebib qui n’a ménagé aucun effort pour porter très haut les inspirations nobles du peuple kabyle à s’émanciper du joug colonial de la régence d’Alger.

Bouaziz a su ériger le MAK et les symboles de la Kabylie sur les cimes de nos montagnes, tel un chêne inébranlable. J’ai la ferme conviction que cette démission n’est qu’une petite pause lui permettant de souffler et de récupérer ses forces tant le combat qu’il mène est, sans aucun doute, extrêmement épuisant.

À bientôt a gma Bouaziz !

Ottawa, le 16 novembre 2016

Karim At Aɛmeṛ (Achab dans l’État civil)
Ministre de la Langue et de la Culture kabyles
Gouvernement provisoire kabyle (Anavad)

SIWEL 170446 NOV 16

Partager ceci...