Les Représentations diplomatiques de la Kabylie

Catalogne : La cause kabyle exposée à la conférence des mouvements indépendantistes en Afrique

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
LA REPRÉSENTATION DIPLOMATIQUE DE LA KABYLIE EN ESPAGNE

 

Le mercredi 25 Octobre 2017, la représentante de la Kabylie en Espagne, Massa Soraya Sough, a été invitée à une conférence sur les mouvements indépendantistes en Afrique. Étaient également invités à cette conférence le représentant du mouvement indépendantiste de la Casamance (Sud Sénégal), le Front Polisario (Sahara Occidental), le Mouvement démocratique pour la Colombie et le représentant de la société civile des indépendantistes catalans.

Un fait inédit, la conférence a vu l’assistance de plusieurs médias locaux ainsi qu’une trentaine de journalistes, universitaires et experts dans le domaine. Tous ont été impressionnés et chagrinés par l’intensité et le niveau de violence et de mépris systématiques exercés par le pouvoir algérien depuis 1962 à nos jours contre le peuple kabyle.

L’intervention de Soraya Sough a commencé par un bref résumé de l’histoire de notre peuple et l’éternelle résistance de la Kabylie face à tous les envahisseurs, physiques ou idéologiques. Ensuite, elle est revenue sur la lutte du peuple Kabyle pour sa libération et ce depuis l’exécution par les gendarmes algériens de nos jeunes lors du printemps noir 2001-2003. Un génocide perpétré par l’état algérien. Elle a également évoqué l’état de siège dans lequel a été plongée notre Kabylie, sous occupation militaire algérienne. Sans oublier de citer les sabotages de toutes sortes contre l’évolution et la modernisation de notre environnement et notre territoire.

Soraya Sough s’est également étalée sur la spécificité sociale, identitaire, culturelle, linguistique de la Kabylie. Elle a évoqué l’organisation sociale de la Kabylie, de l’égalité dans la représentativité des citoyens dans le village ainsi que dans la prise de décision, qui se faisait dans une pratique démocratique encore très rare dans le monde à l’époque.

Soraya Sough a expliqué que la Kabylie a subi le colonialisme français avant 1962 et le colonialisme algérien depuis. La culture néocoloniale de la France vis-à-vis de ses anciennes colonies a créé un statu quo dans ces pays, où règne généralement la dictature.

Le public était émerveillé et agréablement surpris par les paysages de la Kabylie, par l’originalité et l’exclusivité de son parcours, par le courage de sa jeunesse, par l’esprit pacifique de son Peuple, par le courage et la ténacité du président de l’Anavad, Mass Ferhat Mehenni.

La semaine prochaine, la représentante de la Kabylie en Espagne sera l’invitée d’une émission de Radio Catalunya ainsi que dans d’autres médias pour expliquer le processus de la Kabylie vers son indépendance.


Pour la représentation de la Kabylie en Espagne
SIWEL 301450 OCT 17 UTC

Partager ceci...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut