JSK : Cherif Mellal agressé à l’arme blanche

KABYLIE (SIWEL) — Le président de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK), Cherif Mellal, a été victime d’une d’une agression à l’arme blanche ce mardi 26 février, rapportent des sources proches du club phare de la Kabylie.

Des images montrant Cherif Mellal avec une chemise maculée de sang sont largement partagées sur les réseaux sociaux par les supporters de la JSK qui appellent à une mobilisation en soutien au président de leur club.

Le Président Ferhat Mehenni et le Premier ministre Zidane Lafdal qui, au nom du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) et du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), condamnent cet acte barbare et préviennent l’Etat algérien qu’il doit cesser de planifier le sacrifice d’un Kabyle pour régler les différends entre les clans Est et Ouest à l’approche de la présidentielle algérienne, pour justifier son annulation ou encore sournoisement, pour faire s’embraser la Kabylie.

A rappeler que le 15 février dernier, Cherif Mellal a refusé que la JSK participe à la Coupe arabe organisée aux Emirats Arabes unis, justifiant sa décision par le fait que «La coupe arabe n’est pas une compétition reconnue par la FIFA».

Cherif Mellal, en apposant son niet catégorique à l’invitation de ce qui fut jusque-là une compétition raciste et une aberration car la Kabylie n’est pas arabe, s’est ainsi créé des ennemis supplémentaires au-delà des cadres de la fédération algérienne de football.
Cette agression survient au lendemain de l’inauguration du centre de formation de la JSK financée par le magnat kabyle Issad Rebrab, patron du Groupe Cevital dont les projets sont bloqués par l’Etat algérien.

Cherif Mellal a pris part à la marche organisée par le comité de soutien à Cevital le 11 décembre dernier à Vgayet (ex Béjaïa), pour réclamer le déblocage des projets de ce groupe en Kabylie. Une deuxième action est prévue le 5 mars prochain à Tizi-Wezzu.

wbw
SIWEL 261545 FEV 19

Partager ceci...