Culture

IVème Journée de la robe kabyle à Nancy

NANCY, LORRAINE (SIWEL) — Par une chaude journée d’été, le samedi 08 juillet dernier, s’est déroulée la 4ème édition de la Journée de la robe kabyle à Nancy, événement organisé par l’ACB 54 et ses bénévoles, comme chaque année depuis 2014.

Cette fois-ci le défilé de mannequins kabyles a eu lieu sous les ors de la République dans le grand salon d’honneur de l’Hôtel de ville du Grand Nancy, en présence de quelques élus qui apprécient la culture kabyle.
Les femmes kabyles de Nancy se sont tout d’abord rassemblées sur la place Stanislas, une des plus belles places d’Europe.

Au son du Avendayer (bendir) résonnant sous les doigts habiles d’un jeune étudiant venu spécialement pour accompagner la manifestation, les participantes se sont dirigées vers le parc voisin en entonnant des chansons du répertoire kabyle. Elles ont eu beaucoup de succès et ont été chaleureusement saluées par les badauds qui les ont accompagnées tout au long de leur itinéraire. Elles ont fait admirer leurs tenues traditionnelles kabyles, et, le parc de la pépinière a résonné de chants et de rythmes kabyles.

« Nous avons envoyé un message de fraternité et de laïcité par le biais culturel, à, tous les gens croisant notre chemin nous avons parlé de la Kabylie », nous diront Yolande et Linda, deux amies habituées de cette Journée et ferventes militantes de la cause kabyle dans la diaspora.

L’organisatrice du défilé qui a eu lieu à 16 h dans le salon d’honneur était Mme Naïma Tarwiht dont tous les participantes ont salué l’amabilité et le professionnalisme ainsi que ses mannequins qui ont régalé l’assistance avec un florilège de robes kabyles toutes plus belles les unes que les autres. En final une simulation de mariage traditionnel sous les yeux d’un public fasciné.

L’événement s’est conclu par un buffet de l’amitié préparé par les bénévoles de l’ACB 54.

Cette année encore, ce fut une belle réussite, et, les organisatrices ont tenu à remercier tout ceux et toutes celles qui les suivent et les soutiennent.

Seule fausse note au tableau, si l’on puit dire, c’est un drapeau algérien qu’a brandi sur la place Stanislas, à l’arrivée des femmes kabyles, un individu certainement en quête de provocation, car l’événement était annoncé publiquement depuis des mois, ce à quoi les femmes Kabyles, le plus tranquillement du monde, lui ont répondu en brandissant par dizaines les drapeaux nationaux kabyles.

yah/lg/wbw
SIWEL 122232 Jul 17 UTC

Partager ceci...
IVème Journée de la robe kabyle à Nancy
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut