TIZI-WEZZU (SIWEL) — Alors que le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie ( MAK) s’apprêtait ce matin à inaugurer la Place Slimane AZEM, frappé d’ostracisme par le régime colonial d’Alger, On apprend que Hocine AZEM, membre de la direction du MAK a été interpellé ce matin à Iwadhiyen. En parallèle, la police algérienne a envahie, tôt ce matin aussi, la place qui devait être inaugurée au nom de Slimane AZEM à Tizi-Ouzou. L’alerte a été donné par le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib qui est depuis, injoignable.

 

Selon certaines informations, la police algérienne aurait une liste de de personnes à arrêter, dont Hocine AZEM et probablement Bouaziz Ait-Chebib qui reste toujours injoignable.

Fatiha Rahmouni, avocate membre de la direction du MAK , ainsi que Kamira Nait-Sid, vice-présidente du CMA et membre du MAK à la fois, se rendent actuellement au commissariat de Tizi-Ouzou pour s’enquérir de la situation.

à 11h on nous apprend que le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib a également été arrêté, il se trouve au commissariat central de Tizi-Ouzou

SIWEL 161040 AVR 15

Partager ceci...