IGHREM (SIWEL) — Des dizaines de citoyens, issus du village Chikh Left, dans la commune d’Ighrem, ont barricadé lundi matin la RN05 à l’aide de pneus enflammé et autres obstacles de fortune.

 

Ighrem : les villageois ferment la RN05
La raison de cette protestation est, selon les villageois, le refus des autorités locales de prendre en charge leurs doléances consistant en la réfection du réseau AEP, la mise en service du château d’eau ainsi que l’aménagement urbain.

Les protestataires rencontrés sur place exigent la venue du wali et refusent de prendre attache avec les autorités locales qui, pourtant, ont dépêché des émissaires sur les lieux dès les premières heures de la matinée.

Jusqu’à cet après-midi, la RN05 demeure toujours fermée à toute circulation entrainant un embouteillage qui s’étale sur plusieurs kilomètres.

ab
SIWEL 041610 AVR 11

Partager ceci...