Hommage à la dernière victime du printemps noir par la Coordination MAK-Anavad de Tizi n Berber

TICHY  (SIWEL) —  Le mardi 30 Mai, la coordination MAK-Anavad de Tizi N Berber, ainsi que des militants venus de Tubirett, se sont rendus, à 11h00, au cimetière du village Tizi Waklan, dans la commune de Tichy, pour se recueillir sur la tombe de Samir Taroudjit.

Né le 6 septembre 1981, Samir est décédé le 30 mai 2013 à l’age de 32 ans suite à des complications provoquées par les sévices qu’il a subis des mains des gendarmes algériens dans les locaux de la gendarmerie de Tichy, durant le printemps noir de 2001. Il est la dernière victime du printemps noir.

Une minute de silence fut observée à la mémoire du martyr; le père de feu Samir et le jeune militant Lounis Chemli ont déposé une gerbe de fleurs sur sa tombe. Il s’ensuivit une prise de parole du militant souverainiste et présidant de la coordination, Hocine Bouhalla, pour rendre un vibrant hommage au défunt martyr et, à travers lui, à tous les martyrs du printemps noir Kabyle. Hocine, dans sa prise de parole, a transmis un message de soutien du MAK-Anavad à toute la famille Taroudjit.

Hocine Taroudjit, le père du martyr, a remercié les militants venus immortaliser le combat de son fils et tous les martyrs de la Kabylie. Saidi Ali, poète kabyle de cette localité de Tichy a pris la parole pour rendre un vibrant hommage avec l’un de ses poèmes au martyr.

A la fin de la cérémonie, le jeune poète et auteur Akli Mouhoubi, a dédicacé son recueil de contes en langue Kabyle, intitulé ‘’Timuɛay seg tgemmi Taqbaylit’’, à la famille du défunt.

Une journée émouvante et pleine d’espoir pour les militants et tous les présents à cet événement.

tta
SIWEL 011038 Jun 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire